Orane Bayart *, un de mes contacts LinkedIn, en soulignant l’authenticité d’un de mes posts, m’a donné envie de développer ma pensée autour de cette thématique.

L’authenticité fait partie des valeurs portées haut par les membres de notre groupe de pairs, groupe à l’origine de ce blog, et par EMCC France, association française de coaching, à laquelle j’adhère.

Et surtout, c’est une valeur humaniste et universelle qu’il me plairait de ré-offrir à votre attention, en imaginant que peut-être vous serez à votre tour inspiré !?

Qu’est-ce que l’authenticité ?

Je vous épargnerai les définitions et les « ce que ce n’est pas », j’ai plutôt envie de partager avec vous mes réflexions personnelles.

Je me suis aperçue que nous confondions volontiers authenticité et transparence. Or se sont deux choses bien distinctes. L’authenticité est une valeur, alors que la transparence est un état. L’une est porteuse de sens (pourquoi, pour quoi), l’autre fait partie du champ des processus (comment).

Ma croyance est qu’il n’est nul besoin d’être transparent lorsqu’on est authentique. De plus affirmer que l’on est transparent a des échos de pieux mensonge et se confronte difficilement à la réalité. Pour modérer quelque peu mon propos, je veux bien admettre que de relater les faits pourrait faire partie d’un discours transparent, mais la personne ne donnera que sa perception des faits.

De la connaissance (de soi) à l’authenticité

Aujourd’hui nous savons que la connaissance¹ est un ensemble de perceptions différentes de la réalité. Elle est conditionnée à de multiples facteurs, et deux personnes ne vont pas percevoir et raconter un même événement de la même façon. Chacune aura un point vue physique, émotionnel, intellectuel, sensoriel différent, le tout coloré par une culture, une éducation, des croyances… , qui vont fabriquer à l’insu de chacun, des interprétations différentes de ce même événement, et donc une restitution des faits différente elle aussi.

Ce que j’essaie de dire, c’est que la transparence du discours et des actions est un mythe, le même que celui qui prône que LA vérité existe.

En revanche, je crois qu’il est possible d’être authentique, ou du moins de s’en approcher. La connaissance de soi en est un facteur facilitant.

Par exemple, je me sens authentique quand j’affirme que l’instruction scolaire d’aujourd’hui est obsolète² et ne prépare pas nos enfants à la métamorphose sociétale qui s’opère. En effet, je travaille depuis longtemps à ma « connaissance de soi », et cette affirmation résonne harmonieusement entre ma tête, mon cœur et mon corps. Cela s’appelle l’alignement. Et surtout, cette affirmation est porteuse d’une intention, qui se veut positive : agir dans mon quotidien pour être dans une dynamique constructive et coopérante avec mon environnement personnel (avec mes enfants) et professionnel (en faisant le métier de coach).

La force de l’authenticité réside dans l’intention qui l’habite

Il ne suffit pas de déballer sa vie, ses épisodes intimes et fondateurs pour être authentique, ça c’est plutôt le truc de la transparence.

L’intention qui se dégage de nos mots, de notre histoire, de ce que nous donnons à entendre à l’autre doit être « impeccable » pour emprunter le vocabulaire chamanique des accords toltèques³.

Impeccable c’est avec son cœur plus qu’avec sa tête, c’est sans calcul, sans attendre de retour précis, c’est être dans l’énergie de donner-recevoir à l’état sauvage, ou, pour être moins brut de décoffrage, à l’état d’enfant. Les enfants sont les champions du monde de l’authenticité. Fort heureusement, nous avons tous été un enfant et cet enfant continue de vivre en nous, c’est l’enfant intérieur. En prendre soin, le nourrir est d’une grande utilité pour faire apparaître l’authenticité !

Et en entreprise alors ?

Est-ce que tous ces trucs d’enfant intérieur c’est bien sérieux ? Ben oui, vous êtes plusieurs à l’intérieur. Jour et nuit, à la maison et au boulot, vous vous déplacez toujours en groupe et votre enfant intérieur est là lui aussi. Pas besoin de le convoquer, il est là. En prendre conscience suffit pour le faire vibrer.

Martin Technologies *, une entreprise engagée dans une démarche de métamorphose culturelle, a fait appel à mes services pour accompagner, Dominique* (le prénom a été modifié) en coaching professionnel. La demande était d’explorer une problématique d’expression de l’émotion colère au travail. Cette émotion parasitait les relations de Dominique à certains de ces collègues, mais surtout lui donnait une image de soi dont Dominique souffrait. Au début du coaching, au cours de la rencontre entre Dominique, le commanditaire et moi (tripartite), l’authenticité dont Dominique a fait preuve a permis à son responsable de comprendre à quel point ses émotions l’envahissaient – et pas seulement la colère – et combien il lui était difficile d’y faire face. Cela a contribué, non seulement à la réussite du coaching, mais surtout à renforcer Dominique dans sa confiance en soi, et par la même, avec sa hiérarchie et ses collègues.

Alors, oui, l’authenticité au travail, qu’on soit opérateur-trice, technicien-ne, assistant-e, cadre, dirigeant-e, président-e (y compris de la république…), c’est possible et c’est même souhaité par les temps qui courent4 ! Les conditions pour la rendre possible c’est d’abord d’être au clair avec ses intentions, d’avoir identifié sa sécurité ontologique (le lieu à l’intérieur de soi où l’on se sent en sécurité, fort), de s’entourer d' »alliés » (au sens positif, il ne s’agit pas de partir en guerre !), en enfin d’OSER ! Vous serez étonnés de la puissance que procure l’authenticité quand elle colore votre discours.

Être acteur du changement

Je nous encourage vivement, tous autant que nous sommes, à déployer cette authenticité dont chacun est porteur, pour contribuer à sa manière, avec sa couleur, son atypisme (et oui, nous le sommes tous), son rythme, sa vision du monde, à l’avènement du monde en marche (ha ha je fais de la récupération apolitique !)

Je vous invite à une (r)évolution citoyenne intérieure, bienveillante et coopérative pour faire aujourd’hui ce que nous voudrions pour demain ! Les coachs professionnels certifiés sont des agents de la métamorphose en marche, ils sont prêts à vous accueillir comme vous êtes pour vous aider à révéler l’or qui dort en vous.

Ensemble, construisons la nouvelle société des gens4 et accompagnons la métamorphose vers ce qu’elle propose de meilleur.

 

¹ « La connaissance de la connaissance », Edgar Morin, 1986

² Conférence de Ken Robinson sur le changement de paradigme du système d’éducation

³ « Les quatre accords toltèques », Miguel Ruiz, 2005

4 « Éloge de la métamorphose », Alain De Vulpian, 2016

* Les personnes et l’entreprise citées m’ont toutes donné leur accord pour apparaître dans cet article. Seul le prénom de « Dominique » est un nom d’emprunt, « Dominique » m’a autorisé à évoquer cet épisode de son accompagnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s