Je suis fréquemment interrogée sur la différence entre un bilan de compétence et un coaching d’orientation professionnelle. Cette question émerge souvent d’une hésitation financière : il existe des voies bien identifiées pour la prise en charge du bilan de compétence, pas toujours pour le coaching.
Mais finalement, ces démarches sont-elles comparables ? Répondent-elles aux mêmes attentes ? Voici quelques éléments de réflexion avant de vous engager.

La méthode

Le bilan de compétence est une méthodologie cadrée, que tous les organismes agréés sont tenus de respecter. Il comporte un programme prédéfini, appliqué quelle que soit votre situation de départ:

  • une phase d’engagement et de définition des besoins,
  • une phase d’investigation comprenant l’analyse du parcours professionnel, divers tests de personnalité et des recherches personnelles sur les postes, métiers, secteurs qui vous attirent,
  • une phase d’élaboration du projet professionnel en cohérence avec les résultats de la phase précédente.
  • une restitution des résultats.
    Le tout se déroule en une quinzaine d’heures de face à face.

Le coaching occupe un volume horaire équivalent, mais n’a pas de programme pré-déterminé, car le processus s’adapte aux besoins de la personne au moment où elle s’engage dans la démarche.

Par exemple, vous pouvez avoir déjà une idée d’évolution professionnelle en tête et vous engager dans un coaching pour mettre au point la façon de concrétiser cette idée. Ou bien vous pouvez éprouver une intense envie de changer de poste, sans savoir vers quoi vous tourner, et avoir besoin de vous reconnecter à vos valeurs et à vos motivations pour éclaircir le chemin à prendre. Les premières rencontres permettent de définir votre objectif précis, en fonction de votre situation de départ, et à partir de là le cheminement se dessine ensemble.

Le coach fait rarement appel à des tests de personnalité, car il privilégie la recherche par la personne elle-même de ses ressources et aptitudes. Il donne une place équivalente aux réalisations passées et aux aspirations pour l’avenir, et de ce fait ouvre davantage le champ des possibles. La méthodologie du bilan de compétence a tendance à écarter les pistes jugées « irréalistes », quand le coaching ira les explorer pour voir ce qu’elles peuvent apporter au projet de la personne.

Le rôle de la personne qui vous accompagne

Dans le cadre d’un bilan de compétences, vous avez en face de vous un conseiller. C’est-à-dire quelqu’un qui va mobiliser une expertise, pour analyser les tests de personnalité et de motivation que vous aurez passé, décortiquer avec vous vos expériences professionnelles, vos compétences, vos points forts et vos points faibles, et proposer en synthèse les métiers qui peuvent découler de votre parcours.

Dans un coaching, en revanche, le coach va plutôt utiliser son « ignorance » de qui vous êtes pour vous questionner, sur vos envies, vos motivations, vos projets, ce que vous savez faire et ce que vous avez envie d’apprendre. Ce questionnement va vous amener à prendre position. C’est vous qui allez définir ce que vous voulez dans votre vie professionnelle. L’expertise du coach réside dans les questions qu’il vous pose pour vous faire avancer dans votre recherche.

Attention, je parle bien ici de rôle et non de métier. Un centre de bilan de compétences peut tout à fait employer des coach professionnels, mais ceux-ci, dans le cadre de la démarche, auront tout de même une posture de conseillers.

Ce avec quoi vous repartirez

Le bilan de compétence, comme son nom l’indique, repose sur un bilan : celui de votre historique professionnel, vos réalisations, comment vous en êtes arrivé là où vous êtes. A partir de ce bilan, une ou des voies se dessinent, dans la continuité du parcours. Vous bénéficiez aussi d’un avis extérieur, étayé par des tests standardisés, sur vos compétences et vos motivations professionnelles. L’objectif final est de repartir avec une compréhension de son rôle au sein de l’entreprise ou dans ses postes précédents, avec une perspective d’évolution et un plan d’action « réaliste » à mettre en œuvre. Le tout « validé » par un professionnel.

Le coaching s’intéressera également au passé professionnel, mais il va surtout partir du présent, où vous en êtes, qu’est-ce qui vous amène à vouloir changer. À partir de là le travail va s’enclencher pour vous accompagner à définir ce que vous attendez de votre vie professionnelle, quel cap vous voulez vous donner. Il vous apportera une meilleure connaissance de vous, de vos ressorts, mais une connaissance acquise « de l’intérieur », par votre propre réflexion et vos vécus. L’objectif est de développer votre capacité à définir vous-même ce que vous souhaitez, quelles sont vos ressources et quelles seront les prochaines marches pour atteindre votre but.

En résumé

Le bilan de compétence peut être une approche adaptée pour une personne en recherche de conseils, d’avis extérieur sur ses compétences, son parcours et sa personnalité au travail, ou désireuse d’avoir des idées d’évolution possibles à partir de sa carrière passée.

Le coaching s’adressera davantage aux personnes souhaitant explorer par elles-mêmes leurs envies, leurs ressources, leurs leviers de motivations et le sens qu’elles donnent à leur vie professionnelle, et à partir de là construire un projet en adéquation.

 

3 commentaires sur « Bilan de compétence ou coaching: quelle voie pour imaginer son avenir professionnel ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s